Les aides à l’achat d’un vélo

Les aides à l’achat d’un vélo

Vous souhaitez acquérir un nouveau vélo et souhaitez connaître les différentes aides à l’achat qui pourraient vous y aider ?

Le Forfait mobilités durables sur les trajets domicile-travail – Selon votre employeur

Montant max par an :

  • 400 € pour les salariés du secteur privé (ce plafond passera à 500 € en 2021), abonnements transports en commun ou service public de location de vélo (50% pris en charge obligatoire) compris;
  • 200 € pour les agents du secteur public (systématique dans la fonction publique d’État, encore attendu dans la fonction publique territoriale et dans la fonction publique hospitalière).

Afin de favoriser les transports moins polluants, les employeurs ont la possibilité de prendre en charge les frais de trajets des salariés qui se rendent au travail en utilisant le vélo, avec ou sans assistance via ce forfait.

Pour les employeurs du secteur privé, il vient en complément du remboursement des abonnements de transports en commun ou service public de location de vélo, et est facultatif.

Le salarié doit être en mesure de fournir une attestation sur l’honneur ou un justificatif de l’utilisation de son vélo pour les trajets domicile-travail. L’application Uwinbike est là pour ça !

Qu’elles soient d’État ou locales, des aides financières peuvent vous aider à changer de mode de déplacement et sont parfois cumulables. Petit guide pour tenter d’y voir plus clair.

1. Le Bonus écologique pour l’achat d’un vélo électrique neuf – État

Montant : 200 €

Ce bonus ne peut vous être accordé que si vous bénéficiez d’une aide versée par une collectivité territoriale pour le même vélo (Mairie, Région… voir point 2 et 4). Ces aides se cumulent.

Vous ne pouvez en bénéficier qu’une fois et elle est notamment versée sous conditions de revenus particulières. Le vélo acheté doit remplir certaines conditions.

2. L’Éco-chèque mobilité pour l’achat d’un vélo électrique neuf –  Région Occitanie

Montant : 200 €

Cette aide est cumulable avec le Bonus écologique versé par l’État. Elle suit des conditions assez similaires sauf en ce qui concerne les conditions de revenus.

3. Le Bonus Forfait Mobilité Durable –  Région Occitanie

Depuis le 1er juillet 2020, la Région Occitanie propose cette nouvelle aide à l’achat d’un VAE ou d’un vélo classique pour les bénéficiaires du Forfait mobilités durables (voir encadré ci-contre).

> Pour l’achat d’un vélo électrique

Montant :

  • 80 % du coût d’achat d’un VAE, plafonnée à 400 € pour une personne non imposable ;
  • 50 % du coût d’achat d’un VAE, plafonnée à 250 € pour une personne imposable.

> Pour l’achat d’un vélo classique

Montant :

  • 80 % de l’achat d’un vélo, plafonnée à 240 € pour une personne non imposable ;
  • 50 % de l’achat d’un vélo, plafonnée à 150 € pour une personne imposable.

4. Prime vélo à assistance électrique – Toulouse Métropole

Montant : 200 €

Cette aide est cumulable avec le Bonus écologique versé par l’État.

Dans le cadre de son Programme d’Actions Qualité de l’Air, Toulouse Métropole propose cette aide aux habitants de la métropole (sous conditions) pour l’achat d’un vélo à assistance électrique neuf.

En contrepartie, les propriétaires du VAE devront graver leur vélo avec le marquage Bicycode et ne pas le vendre pendant 3 ans.

Et bientôt :

« Outre les vélos à assistance électrique, les particuliers pourront bénéficier d’une aide lors de l’achat d’un vélo classique, cargo, remorque, qu’il soit neuf ou d’occasion. L’aide pour les professionnels pourra atteindre 1 000 euros. »
(Source : ladepeche.fr)